Algérie poste lance son système de paiement électronique

Algérie poste (AP) a lancé officiellement, aujourd’hui mercredi à Alger, son service de paiement électronique.Un premier lot de 5 millions de cartes  » Edahabia » est déjà prêt, a annoncé la ministre de la Poste et des TIC, Houda-Imane Feraoune, lors de la cérémonie de lancement de ce service de paiement en ligne.

Dans un premier temps, la carte « Edahabia (la dorée) » permettra notamment le paiement des factures de Sonelgaz, ADE et Seaal et le paiement des achats auprès des commerçants disposant de TPE. La ministre a d’ailleurs invité les commerçants à se rapprocher des bureaux de postes pour demander des TPE.

L’achat par internent, quant à lui, devra attendre la promulgation de la loi sur le commerce électronique. Le texte de loi en question est actuellement « en cours d’études au niveau du gouvernement », a précisé la ministre, lors de la conférence de presse organisée à l’issue de la cérémonie. 

En attendant cette loi, AP a mis en place un « bureau de poste virtuel » où tous les citoyens disposant d’un compte CCP peuvent, avec un mot de passe, effectuer des achats. Mais « très peu de commerces sont connectés à ce bureau de poste virtuel dont le plus important est l’Agence nationale de l’artisanat », reconnaît elle.


Pour sa part, le ministre chargé de l’économie numérique, Mouatassim Boudiaf, a annoncé que la plateforme interbancaire sera connectée à celle de la poste.

La sécurité n’a pas de prix !

La distribution des 5 millions de cartes commencera à partir de la semaine prochaine, a affirmé Stof Sofiane, directeur de l’Innovation et de la compétence au niveau d’AP. « Il est impératif pour le citoyen de procéder à une demande de carte en ligne sur le site web d’AP ( www.poste.dz) où ils peuvent consulter les conditions d’obtention de cette carte », a-t-il souligné. Le demandeur obtient un reçu et peut imprimer le contrat pour le signer. On lui envoie un SMS pour qu’il se présente au bureau de poste et retirer sa carte ». 

Selon ses prévisions, d’ici le mois de février prochain AP « aura couvert l’ensemble des porteurs de ces 5 millions de cartes ». Et d’ajouter : « Le paiement électronique est en place. Dès que le citoyen disposera de sa carte, il pourra avoir accès à l’ensemble des services (paiement de factures, transfert d’argent, bureau de poste virtuel …).

Stof Sofiane assure que le système de paiement en ligne d’AP est « très sécurisé ». La solution technologique utilisée est conçue par BPC, un éditeur russe de logiciels, spécialisé dans le domaine de la monétique. Interrogé par Elwatan.com sur le coût de ce système, le directeur de l’Innovation d’AP s’est contenté de répondre que « la sécurité n’a pas de prix ».

Farouk Djouadi

Comments

comments